Top Artisans Chocolatiers de Genève – les bonnes adresses de Les Portes


Adresses / jeudi, septembre 9th, 2021

Pralinés, bonbons et chocolatiers de Genève / Les Portes

Pour les connaisseurs, gourmandes et gourmands, Genève, c’est le chocolat. Il faut dire que c’est ce que la Ville a de plus fin à offrir, sans que cela ne coûte un bras entier. Bref, on aime nos artisans-chocolatiers et ils nous le rendent bien. Les adresses qui nous inspirent et qui façonnent nos péchés mignons sont dans cette sélection, résolument subjective!

Au Rallye du Chocolat 2021, Guillaume Bichet a reçu le Prix du Jury et a aussi – et encore – été plébiscité, avec Favarger et la Bonbonnière

Arrivé à Genève encore récemment, le chocolatier multiplie les points de vente. Tant mieux pour nous. Il se profile comme le roi des amandes princesses et le chouchou du public local et international.

Le Jury a distingué également C&J Mérigonde et la Chocolaterie Micheli… Preuve qu’à Genève, nos artisans-chocolatiers sont nombreux à avoir du talent.

Du chocolat plein les doigts

Pour avoir eu le privilège de participer à un atelier chocolat chez Stettler & Castrischer, j’ai gardé une certaine tendresse pour cette enseigne vieille de plus de 60 ans (en fait, la maison Stettler existe depuis 1947). Coup de chance! Elle a une boutique sur chaque rive (avenue Blanc et rue du Rhône). Pour le reste, la compétition (s’il y en avait) est serrée: chaque artisan-chocolatier de Genève a sa spécialité. C’est bien! Comme ça, on n’a pas besoin d’hésiter au moment de choisir.

Amandes princesses

Fôret noire

  • Nations: Stettler & Castrischer (site web)

Chocolat chaud

Citons encore

Guillaume Bichet / Plainpalais

La rue du Conseil-Général, à l’approche du rond-point de Plainpalais, cherche encore sa place : rue de la faim pour les étudiants des Uni-Dufour et Uni-Bastions, commerces haut-de-gamme (cf. le fleuriste) ou pas franchement… En y posant ses valises, Guillaume Bichet a donné du lustre aux abords du Parc des Bastions. La boutique est lumineuse, l’accueil toujours agréable. Les pralinés sont un festival. Dommage qu’il n’y ait que deux tables, on s’y attarderait volontiers plus longtemps. (site)

Auer / Rive

La boutique rue de Rive a célébré ses 80 ans en 2019. Vue du trottoir, l’enseigne claque. À l’intérieur, on se presse, il faut dire que c’est étroit. Il y a toujours foule et il faut faire preuve d’un peu de patience pour mériter les bonbons au chocolat et autres amandes princesse. Mieux vaut ne pas être claustrophobe et savoir ce que l’on veut : de la qualité! (site

La Bonbonnière / Rive

Jouxtant la Halle de Rive, côté Pierre-Fatio, la Bonbonnière approche de ses 100 ans (en 2021). L’espace est vaste et fait tea-room. Après avoir flâné dans le Jardin anglais, il peut être agréable d’y faire une pause. C’est en tout cas agréable d’y savourer quelques carrés avant de battre les pavés (de Genève, excellents). (site) 

Charlie Ganache / Bel-air

Le Passage des Lions à Bel-Air est l’un des passages les plus lumineux de Genève. Le restaurant steak house « Chez Philippe » lorgne du côté de New-York ; la verrière suggère plutôt un jardin d’hiver (version Keren Ann). La terrasse intérieure (site) de Charlie Ganache est une havre de douceurs entre la Tour de l’île et la Fontaine de l’Escalade. Derrière un nom sympa comme un pseudo doucement régressif ( peut-être une paronomase avec Papy Brossard?), des boîtes qui font effet quand on les offre… ou quand on les garde pour soi.

Du Rhône chocolatier / Rive

Ressuscité au bout de la… rue du Rhône, grâce notamment à l’écrivain Joël Dicker, Du Rhône chocolatier compte parmi les plus anciennes enseignes spécialisées (1875). La chocolaterie affiche la couleur, dorée et feutrée tout à la fois, dans le ton des bureaux aux alentours. On y trouve…à boire et à manger.

Donnez-nous vos conseils gastronomiques en commentaire!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.