Le Genevois François Planche, paralysé de l’année


Actualités / mercredi, décembre 13th, 2017
Print Friendly, PDF & Email

Le prix du Paralysé de l’année pour un long combat

Le 12 décembre 2017, la  Fondation suisse pour paraplégiques (FSP) a récompensé le Genevois François Planche pour ses combats en faveur de l’égalité des droits pour les personnes handicapées en tant qu’homme paralysé médullaire 2017. L’homme est décédé deux mois après cet article, en février 2018
Depuis 1992, la Fondation suisse pour paraplégiques félicite chaque année des personnalités handicapées pour leur « accomplissement extraordinaire ». Le 10 décembre 2017, elle a félicité le Genevois François Planche (à gauche sur la photo) et le sportif Ruedi Weber, originaire de Serneus dans le canton des Grisons (à droite). François Planche a été président de l’Association Handicap Architecture Urbanisme – Association pour une cité sans obstacles entre 2008 et 2015, mais il se bat pour les droits à l’égalité et l’intégration dans la société des personnes qui vivent avec un handicap depuis son accident, en 1978.

François Planche, paralysé de l’année 2017

Le 10 décembre 2017, la Fondation suisse pour paraplégiques a élu François Planche et Ruedi Weber, « paralysés de la moelle épinière de l’année 2017», parce qu’ils sont engagés tous les deux depuis des décennies en faveur des personnes handicapées. Le prix est remis chaque année depuis 25 ans.

Au Centre suisse des paraplégiques, de Nottwil, la Fondation suisse pour paraplégiques (FSP) a rendu hommage à deux personnalités, paralysés « médullaire », le Genevois François Planche et le Grisonnais Ruedi Weber, lors de son traditionnel concert de l’Avent. Les cinq jurés ont voulu consacrer deux vies tournées vers l’égalité pour les valides et les non-valides.

Engagé pour une société inclusive

Depuis un voyage en Espagne en 1978, François Planche est fauteuil roulant. Membre du Club en fauteuil roulant de la Côte depuis 1985, il devient bénévole pour différentes structures, notamment Pro Infirmis Genève; il fait partie du comité d’éthique des fondations Aigues Vertes, Clair Bois et Foyer Handicap. Président de l’association « Architecture et Urbanisme », entre 2008 et 2015, il lutte pour un environnement construit accessible à tous les publics.

Le co-lauréat 2017, Ruedi Weber est pour sa part très engagé à l’autre bout de la Suisse et s’est illustré sur les pistes de luge, en tant que sportif. Il a même participé aux Jeux Paralympiques.

Regardez le reportage de la chaîne Léman Bleu sur François Planche

Pour François Planche

Faire un don à la Fondation suisse pour paraplégiques.

Qu'en pensez-vous ? Dites-le-nous en commentaire