Coup de froid sur les Fêtes de Genève


Actualités / mardi, décembre 19th, 2017
Print Friendly, PDF & Email

Les Fêtes de Genève sont (presque) finies

  • Avec les très mauvais résultats des Fêtes de Genève en 2017, leurs directeurs Philippe Vignon et Christian Kupferschmid quittent la Fondation Genève Tourisme.
  • Ils sont renvoyés.
  • Personne ne sait comment seront les Fêtes l’année prochaine.
  • Les habitants de la Ville de Genève vont voter le 4 mars 2018

D’une durée plus courtes ou plus du tout ?

Mi-décembre 2017, la température a subitement baissé pour le temps fort de l’été : les Fêtes de Genève sont en danger de mort, comme le signale la Tribune de Genève.

Il n’est pas du tout sûr qu’elles aient lieu l’an prochain. Et si elles ne disparaissent pas totalement du calendrier, elles seront forcément très différentes de ce qu’elles étaient jusqu’à présent. Le fameux feu d’artifice est également menacé. Le déficit de l’édition 2017 se monte à 3,2 millions de francs suisses de déficit (pour un budget total de 4,5 millions), c’est inacceptable. La Fondation Genève Tourisme a donc décidé de licencier les directeurs de la manifestation Philippe Vignon, directeur général de Genève Tourisme, et Christian Kupferschmid, responsable de l’organisation des Fêtes de Genève 2017. D’ici un mois, et au plus tard début février, la Fondation présentera de nouvelles pistes pour cultiver l’attraction touristique. L’objectif est de garantir un équilibre financier total. Certains habitants sont insatisfaits de la durée de la manifestation, depuis longtemps. Il y aura alors une votation sur ce sujet, le 4 mars 2018 (seulement pour les habitants de la Ville). Le Conseil municipal a accepté l’idée de raccourcir la manifestation. Consolation pour terminer l’année par un espoir, il devrait y avoir au minimum la grande roue, à côté de l’Horloge fleurie.