Échanges de Balles filantes au Bois-des-Frères


Actualités / lundi, juillet 8th, 2019

À qui le trône du tennis en fauteuil?

  • Du 16 au 20 juillet, le Centre sportif du Bois-des-frères, à Vernier, accueille le Swiss Open Starling Hotel Geneva, le tournoi des tennismen et tenniswomen en fauteuil.
  • L’an dernier, c’est le Français Nicolas Peifer qui a remporté le tableau masculin en simple contre le Belge Joachim Gérard, son partenaire de double. Ensemble, ils ont d’ailleurs gagné l’épreuve programmée à la suite.
  • Chez les dames, la Sud-Africaine Kgothatso Montjane a signé à Genève un quadruplé.
  • Outre les catégories hommes et femmes déclinées en version « simple » ou « double », le tennis en fauteuil compte une catégorie « quad » mixte, pour les personnes équipées de fauteuil motorisé.
  • Comme chaque année, la manifestation est gratuite. Avis aux curieux !

Des sportifs de talent, avec un truc en plus !

Genève est une terre de tennis, au moins depuis les années 1980, avec son tournoi ATP puis son Challenger. Fidèles, les joueuses et joueurs de tennis en fauteuil viendront à Genève pour une 32e année. Le Centre sportif du Bois-des-frères sera à la fête, les athlètes et le public aussi.

Manifestation sportive bien ancrée dans le calendrier local, au même titre que le Monster Energy Supercross Geneva, le Concours hippique international et le Bol d’Or Mirabaud de la Société nautique, le « Swiss Open » est sans doute l’événement professionnel le plus proche du grand public. Organisé dans le cadre du Uniqlo Wheelchair Tennis Tour, il est porté par des bénévoles. Son prize-money est de 30 000 dollars pour 80 sportifs. Pour avoir  un ordre de grandeur: cette année, le Banque Eric Sturdza Geneva Open a distribué aux joueurs une somme de 500’000 €. Les terrains coûtent plus chers du côté des Eaux-Vives…

En simple homme, le tenant du titre compte parmi les meilleurs joueurs au monde : le Lorrain Nicolas Peifer (actuellement n°7) a été champion paralympique 2016 de la discipline, avec son compatriote Stéphane Houdet (n°4 et légende), lui-même quatre fois au palmarès du Swiss Open Starling Hotel Geneva de Tennis. Annoncé du côté de Vernier, Peifer sera-t-il en finale cette année encore ?

Chez les dames, la domination a longtemps été néerlandaise. De sa création en 1991 à 2012, une seule édition a échappé à l’hégémonie batave – celle de 1998, quand l’Australienne Daniela Di Toro a créé une sensation. Depuis, l’Afrique du Sud s’est imposée comme une autre terre de tennis en fauteuil, avec l’essor de Kgothatso Montjane (n°5 mondiale).

Enfin, la catégorie Quads est totalement dominée par l’Etats-unien de 45 ans David Wagner. Invaincu depuis 2011, le numéro 2 mondial a remporté le tournoi pour la première fois en 2003. Au final, il compte pour le moment autant de victoires à Genève, que Rafael Nadal à Roland-Garros. Peut-être aura-t-il un titre de plus le 20 juillet.

Ce qui me plaît dans le sport en fauteuil, c’est la rapidité des athlètes à se placer pour anticiper. Jouer « assis » met les grands et les petits sur un pied d’égalité. Les personnes différemment handicapées pourraient s’y mettre, par défi et pour le plaisir. Au-delà de la leçon de vie qu’ils sont malgré eux, les championnes et champions de passage à Genève valent d’être encouragés pour la qualité du spectacle qu’ils proposent.

Sources / références

Swiss Open Starling Hotel Geneva
Du 16 au 20 juillet 2019

Centre Sportif du Bois-Des-Frères
Chemin de l’Ecu 24, 1219 Châtelaine

Site officiel du tournoi de tennis : Swiss Open

Crédits photo : ©Frédéric Curtet

Qu'en pensez-vous ? Dites-le-nous en commentaire