M. CHAT et Banksy, au Summer Street Art Festival


Actualités / jeudi, août 8th, 2019

M. CHAT et la souris Bansky, aux Pâquis

  • Le Summer Street Art Festival (SSAF) se tient jusqu’au 15 septembre aux Pâquis.
  • Il met en lumière une partie du travail du fameux Banksy, la « légende et hors-la-loi », ainsi que d’artistes les plus en vue du street art : Pimax, Być et M. CHAT.
  • M. CHAT est un félin jaune créé par le franco-suisse Thoma Vuille, originaire de Boudry, dans le canton de Neuchâtel.
  • L’animal orne les façades de murs du monde entier, et notamment depuis 2017, celle du Mamco à Genève.
  • Les visiteurs de l’exposition organisée par la galerie Bel-Air Fine Art, MCI Sport et Orox peuvent admirer (voire acheter) quelque 122 œuvres de ces artistes.

Transgressions de grafs au SSAF

À bien des égards, les Genevois sont des privilégiés. Ce ne sont pas les amateurs d’art qui diront le contraire. L’exposition « Banksy in Geneva » donne l’occasion de voir de plus près 36 œuvres de l’artiste britannique. Deuxième coup de chance, le franco-suisse M. CHAT est de la partie !

Le Britannique Bansky a fait de rats et de personnages vulnérables, enfants ou personnes âgées, ses porte-parole pour dénoncer le système et le capitalisme. M. CHAT a, quant à lui, opté pour un gros matou jaune, au large sourire. Depuis plus de six ans, l’animal a même des ailes. Le point commun entre ces deux artistes, outre leur combat pour la liberté d’expression (artistique), le goût du mystère! Si l’on ne sait pas grand chose de Banksy, on ignore souvent que, derrière ses gros yeux espiègles, M. CHAT n’en pense pas moins. En street artist, l’espace public lui appartient.

En 2013, le vidéaste Norman Thavaud lui avait demandé de décorer son appartement. La démarche m’avait plu. Surtout, au même moment, j’avais vu passer le reportage de l’AFP qui racontait la fin de non-recevoir de la RATP adressé à Thoma Vuille. L’homme recalé en 2014 avait ensuite récidivé… Il a depuis mis sa patte sur bien d’autres murs.

À ces grands noms du street art, l’exposition a réuni des œuvres du Français Pimax, qui aime interpeller et intriguer par son univers parfois enfantin, ainsi que le Lausannois adepte du pochoir Być.

Sur son site web, Banksy met en garde les internautes quant aux expositions non-officielles… J’aime assez le principe d’une exposition « non-autorisée ». Son travail à lui est basé sur le secret et la transgression et c’est dans cet esprit que les organisateurs du SSAF ont contourné son approbation pour permettre aux intéressés d’approcher son travail. Mieux, ils ont monté leur exposition dans un lieu « secret », l’adresse est divulguée sur le site web de l’événement. Cela rappelle qu’en matière de street art, comme dans la vie, il s’agit d’être au bon endroit, au bon moment pour en profiter.

À vous de nous dire l’artiste qui vous a le plus intéressé !

Infos pratiques

Summer Street Art Festival
Jusqu’au 15 septembre 2019

Curated by
Bel-Air Fine Art Geneva
7, rue de la Corraterie
1204 Genève

Entrée payante : tarif plein / tarif réduit

Site web officiel de Bansky
Site web officiel de l’artiste Thomas Vuille / M. CHAT
Site web officiel de Pimax
Site web officiel de Być

 Crédits photo : SummerStreetArtFestival.com

2 réponses à « M. CHAT et Banksy, au Summer Street Art Festival »

Qu'en pensez-vous ? Dites-le-nous en commentaire