Le Prénom fait l’unanimité au Théâtre de l’Espérance


Sorties / jeudi, janvier 20th, 2022
Print Friendly, PDF & Email

Le très bon Prénom de Sylvie Nickbarte à la Terrassière

  • Le Théâtre de l’Espérance, à la Terrassière, propose jusqu’au 12 février une adaptation du Prénom, mise en scène par Sylvie Nickbarte (La presse est unanime).
  • Autour de Benjamin Smadja, dans le rôle du futur papa arroseur-arrosé, la joyeuse troupe fait honneur à ce classique contemporain.
  • Admirablement écrite, la pièce culte du duo Alexandre de la Patellière et Matthieu Delaporte, a déjà 12 ans.
  • La version avec Patrick Bruel avait en effet reçu le Molière de la meilleure comédie en 2010.
  • Au printemps, le Théâtre de l’Espérance mettra à l’affiche, la comédie Face à Face, de Francis Joffo, par l’ancienne Dame Piaget, Christiane Fiorina.

Justes comme les comédiennes et comédiens du Prénom au Théâtre de l’Espérance

Écrite en binôme par Matthieu Delaporte, Alexandre De La Patellière (Par le bout du nez, Tout ce que vous voulez), la pièce Le Prénom met en scène un chamboule-tout raffiné et piquant, au goût de revenez-y. La force de la metteuse en scène Sylvie Nickbarte et de sa troupe est de la servir bien trempée au Théâtre de l’Espérance. Une pièce que l’on vous conseille, à voir jusqu’au samedi 12 février 2022.

Le Prénom, ou comment une blague de mauvais goût lors d’une soirée marocaine vire au psychodrame familial aux airs de fête foraine.

Des milliers de spectateurs et spectatrices ont applaudi Patrick Bruel, Valérie Benguigui et leurs partenaires sur scène. Ils ont ensuite été des millions à voir le film adapté de la pièce (plus de 3,7!). Dès les premières semaines de sa création, Le Prénom a prouvé l’efficacité de sa mécanique. Sa magie opère toujours, on peut vous le confirmer.

C’est vraiment une heureuse nouvelle de la savoir représentée dans le confort du Théâtre de l’Espérance, en ville de Genève, en ce début d’année.
On rit beaucoup, on frémit un peu et, comme les personnages, on termine la soirée joyeusement rincés de cette fête aux quatre vérités.

Duel initial de beaux-frères et cerise confite

« En un seul mot – son prénom – on décline son identité! Mais parfois ce prénom, choisi parmi des milliers par les parents, n’est pas celui qu’on aurait espéré… », observe la metteuse en scène Sylvie Nickbarte; sans parler de ces prénoms qui nous sont faussement attribués*.

Quoi qu’il en soit, la traditionnelle question « comment allez-vous l’appeler? » fait office d’amuse-bouche pour l’apéritif. Les festivités se poursuivent par un joli retournement et avec comme une cerise confite sur la tarte à la crème servie en dessert.

Dans le décor extrêmement réaliste, Benjamin Smadja, animateur à Radio Lac, a toute la place qu’il lui faut pour imposer son personnage et s’en donner à cœur joie dans son rôle. Sa sœur dans la pièce Sophie Lorenzi (Panique au Plaza) est parfaite dans celui de maîtresse de maison, qui comme une cocotte-minute finit par siffler la fin de ce qui partait en duel entre Vincent et son mari Pierre, incarné par Jeremy Savoir (Hier est un autre jour, Zorghol 707). Le père d’Apollin et de Myrtille a des airs rafraîchissants de clown Auguste. En contrepoids, l’ami d’enfance Claude/Septival et la future maman/Natacha Fragnière complètent une distribution attachante, très bien dirigée par Sylvie Nickbarte.

Jeremy Savoir (Pierre), Benjamin Smadja (Vincent) et Natacha Fragnière (Anna)

Septival (Claude) et Sophie Lorenzi (Babou)

+ d’infos

Le Prénom, d’Alexandre De La Patelière et Matthieu Delaporte

Jusqu’au samedi 12 février 2022

Mise en scène: Sylvie Nickbarte, assistée de Murielle Jelk
Distribution: Natacha Fragnière (Anna), Sophie Lorenzi (Babou), Jeremy Savoir (Pierre), Septival (Claude), Benjamin Smadja (Vincent)

Durée: 1h40 sans entracte

Représentations:

  • Les jeudis à 19h00 (sauf jeudi 20 janvier 2022)
  • Les vendredis, 20h et les samedis à 14h30 et 20h

Prélocations: Billetterie Migros

Plus d’information: theatre-esperance.ch

Photos: ©Théâtre de l’Espérance

*Une rumeur tenace voudrait par exemple que l’acteur-chanteur Patrick Bruel, interprète de « Vincent », ait pour véritable prénom de naissance Maurice – l’intéressé dément, Wikipedia maintient (ceci est encore une autre histoire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.