Le 1er août, Genève est aux Caves ouvertes


Cuisine / lundi, juillet 27th, 2020
Print Friendly, PDF & Email

Le 1er août à Genève, c’est Caves ouvertes

1er août, Caves ouvertes à Genève
  • Initialement prévue le 16 mai, la journée des Caves Ouvertes genevoise a été annulée. Ou plutôt, elle a été déclinée en événement hebdomadaire pour égayer l’été.
  • Le rendez-vous créé en 1987 est devenu une tradition aussi incontournable que le 1er août (officiellement férié depuis 1994, seulement)
  • Ca tombe bien, cette année, le jour de la fête nationale tombe un samedi!
  • Quelque 28 caves sont ouvertes toute la journée, certaines comme le Château de Laconnex faisant même un événement dans l’événement (brunch jusqu’à 14h, sur réservation).

Aux fûts pour la fête nationale

Dans un canton comme celui de Genève, à la culture viticole séculaire, la dégustation de vins directement au caveau est un plaisir recherché. En atteste la fréquentation des Caves ouvertes chaque année (30 000 personnes en 2019). En 2020, « cuvée exceptionnelle » (espérons!), les vignerons genevois n’ont donc pas eu l’occasion de présenter au public leur production et le nouveau cru. Les amateurs sont restés sur leur soif. Qu’à cela ne tienne, tous les samedis, ils sont attendus au caveau, le matin ou toute la journée (selon le domaine). Et s’il y a bien un samedi qui se prête particulièrement à une excursion dans la campagne genevoise, c’est évidemment le jour de la fête nationale.

Ces trois derniers mois, les citadins œnophiles ont pu aller à la rencontre des vignerons locaux et de leur production simplement en passant le seuil de la boutique « pop-up »de l’association genevoise des vignerons encaveurs indépendants, à la Praille. Maintenant que le point de vente est fermé, il est temps d’envisager de se rendre à la source. Bienheureux sont-ils: bien vaste est le territoire.

Comme pour toute excursion, il est nécessaire de partir dans la bonne direction. Avec le trio de communes Satigny, Dardagny et Russin, 60% des vignobles genevois se trouvent sur la rive droite. Le reste est réparti entre les régions « Arve et Rhône » (Bernex, Soral,…) et « Arve et lac » (Meinier, Jussy,…). Les plus butineurs iront où la concentration de domaines est la plus forte, les plus connaisseurs cibleront sans doute leur(s) cave(s) de prédilection.

Genève, point à la vigne

Le flux de participants impose d’ordinaire une logistique à la hauteur du branle-bas de combat. Les TPG sont mis à contribution pour encourager la participation, et éviter les problèmes liés à l’euphorie et au parking. De mémoire de participant, la voiture est plus encombrante qu’autre chose, d’autant que les commandes peuvent nous être envoyées. Cet été, c’est plus sobre, si on peut dire.

Une chose est sûre: à l’instar du drapeau suisse, le terroir genevois a beaucoup de rouge (56%) et un peu de blanc (44%) à offrir. Les vignerons consacrent leurs surfaces à plus de 34 cépages différents de vin rouge et plus de 36 cépages blancs, le choix est donc large. Et les histoires des producteurs sont toujours riches.

Songeons au domaine de La Roche, à Dardagny, tenu par Sandrine Bersier, qui revenue des ressources humaines pour cultiver 10 cépages et produire un rosé La Roche forcément de saison et de bon aloi. Au domaine Pilet-Falquet, à Collonge-Bellerive, qui mise de puis peu sur un nouveau cépage, le divico…

Puisque les feux d’artifice du 1er août sont incertains ou annulés, rendez-vous aux fûts qui font briller les quatre coins du canton.

Infos

Caves ouvertes, le samedi matin
Caves ouvertes, toute la journée

Attention: pour fêter le 1er août, comme pour les autres samedis du mois, mieux vaut s’enquérir directement auprès des domaines: tous n’ont pas encore annoncé leur programme – thématisé ou non.

Qu'en pensez-vous ? Dites-le-nous en commentaire