Chêne-Bourg, 150 ans


Actualités / jeudi, juin 13th, 2019

Le petit Chêne souffle 150 bougies

  •  Chêne-Bourg est la plus petite commune du canton de Genève (en surface totale).
  • Avec Chêne-Bougerie et Thônex, elle forme la région « Trois-Chêne ».
  • Elle fête son 150e anniversaire le samedi 22 juin.
  • L’historien Christophe Vuilleumier publie pour l’occasion un livre intitulé « Chêne-Bourg, entre passé et avenir », chez Slatkine éditeur. Il sera justement présenté le 22 juin en vernissage.
  • L’info qui change tout : c’est à Chêne-Bourg qu’est né Louis Favre, le « père » du tunnel ferroviaire sous le Gothard (cf. la statue sur la photo).

Chêne-Bourg, dans la lumière

Territoire obscure du canton de Genève, souvent confondu, sinon dans l’ombre de Chêne-Bougeries, Chêne-Bourg s’est fait sa place, depuis sa création il y a 150 ans.

Avec son centre historique et le passage du Tram 12, Chêne-Bourg semble avoir quelque chose de Carouge. Première vue assez trompeuse, puisque la place Favre ne représente pas cette commune en pleine mutation.  Avec la Voie verte, symbole de la moblité « douce » et avec le Léman express, symbole de l’attractivité économique de la région, Chêne-Bourg s’ancre tous les jours un peu plus dans notre XXIe siècle, durable et citadin. Pour preuve, la construction de près de 250 logements supplémentaires alors que la commune est déjà la 4e la plus dense du canton.

S’étendant le long de la Seymaz, perpendiculairement à la route menant à Gaillard et Annemasse, Chêne-Bourg combine à la fois la verdure qui repose et les habitations, villas ou bâtiments d’envergure, qui brassent les populations. Elle sera bientôt située à 16 minutes de Cornavin, et pourtant, la commune donnerait l’impression de se suffire à elle-même, si elle avait un peu plus d’activités culturelles et nocturnes. Du reste, le « Point Favre » propose une programmation à suivre !

On flâne de Chêne en Chêne

J’aime beaucoup l’arrivée depuis Grange-Canal. Quand on passe par le goulet du Gruyèrien (le restaurant), on a l’impression de franchir une étape. Les commerces en longueur ont quelque chose de chaleureux, d’authentique et de vivant. La place Favre et son école sont – quand il fait beau – un lieu de détente ombragé et agréable, où une buvette cultive une douceur à contre-temps.

Au moment où l’on prépare la fête de la commune, il est amusant de se souvenir des festivités du bicentenaire de l’intégration du canton de Genève à la Confédération suisse. C’était il y a quatre ans et le « CEVA » véhiculait encore des fantasmes. Quelques mois plus tard, le tunnel du Saint-Gothard allait devenir le plus long tunnel ferroviaire au monde avec ses 57 kilomètres et rapprocherait le nord et le sud de l’Europe. On pensait alors qu’Hillary Clinton deviendrait la première présidente des Etats-Unis… Autres époques, à tous points de vue. Et en décembre, une nouvelle ère, ferroviaire.

 Sources / références

Christophe Vuilleumier, Chêne-Bourg, entre passé et avenir
Sur la page de l’éditeur :
Slatkine
Disponible en librairie dès le 28 juin

Festivités du 22 juin 2019 (Programme)

Photo « Place Favre » : © Commune de Chêne-Bourg

Qu'en pensez-vous ?