El Catrin, un Covid Héros mexicain


Cuisine / vendredi, avril 10th, 2020
Print Friendly, PDF & Email

El Catrin face au Covid-19, un Ambassadeur en mission

  • Adresse populaire des Pâquis, le restaurant El Catrin subit lui aussi le confinement anti-Covid-19.
  • Il vient de rejoindre tout récemment la plateforme covid-heros.ch, soutenue par le Canton de Genève.
  • Le restaurant est un modèle en matière d’engagement du public. Comme le Cinquième Jour, il a eu recours au financement participatif pour se développer.
  • En réaction à la pandémie, le meilleur ambassadeur de la cuisine mexicaine à Genève livre à présent à domicile.
  • Pour attester formellement la qualité de ses mets, El Catrin est labellisé « fait maison » depuis un an.

Un Grand Mexicain à domicile

Le restaurant El Catrin a ouvert en 2016, à une époque où la gastronomie mexicaine était encore confondue avec son dérivé tex-mex. Depuis, la révolution menée par ses fondateurs Tareq Bouchuiguir et Gabriela Castellanos a fait des émules. Les tacos made in Genève ont redoré leur blason au point de devenir des incontournables, plagiés et désacralisés. C’est dire si, avec le Covid-19, la décision d’El Catrin de se lancer dans la livraison à domicile est heureuse.

D’accord, le confinement nous interdit de participer à des événements aux quatre coins de la Cité, mais le Covid-19 n’empêche pas de nous faire livrer des plats de qualité. Le restaurant El Catrin a saisi la balle au bond pour figurer enfin dans les catalogues de deux services de livraison à domicile (Smood et Uber Eats).

El Catrin et ma petite cuisine

Avant le confinement, l’adresse se focalisait sur ses clients en salle. Avec succès, le restaurant qui s’est agrandi en 2017 après une éblouissante campagne wemakeit, est régulièrement complet. Pour expliquer l’absence de son restaurant de ces plateformes, Tareq Bouchuiguir invoque une autre raison, technique: « Faire des tacos est tout un art et nous n’avions pas trouvé de solution concluante pour conserver leurs saveurs durant le transport ». Pour veiller à la satisfaction de ses clients et respecter son produit-phare, El Catrin propose une formule Taquizas, avec laquelle les tacos arrivent en kit. Chacun peut assembler lui-même les éléments, directement dans sa cuisine et à sa façon. Les retours très positifs que le restaurant a de son service de livraison lui en donne la certitude : « Nous allons continuer les livraisons à domicile après le confinement ».

Une gastronomie à réhabiliter

L’inconscient collectif a tendance à assimiler les tacos à de la « bête » street food. Les deux restaurateurs décuplent leurs efforts pour lutter contre cette idée. Depuis 2019, El Catrin compte parmi les neuf (9!) établissements de Genève labellisés « Fait Maison ». « La viande et le tofu demandent énormément de travail en amont, souligne Tareq Bouchuiguir. Très peu de nos produits peuvent être préparés minute. » Cette contrainte temporelle ajoutée à la volonté d’être un acteur responsable font des mets servis des délices d’autant plus goûteux. « Nous sommes conscients de notre empreinte carbone, assure le patron. Nous cherchons à limiter les transports transatlantiques ». Les produits viennent autant que possibles de Suisse, sinon d’Europe. La viande de porc vient par exemple de l’arc lémanique.

Taco métissé et Zorro masqué

Dans un souci de plaire à tous les palais et à toutes les sensibilités, El Catrin a très vite proposé des plats pour végétariens et végans. Il y a six mois, la cheffe Gabriela Castellanos a imaginé spécialement pour eux (mais en réalité pour tout le monde) un taco d’inspiration méditerranéenne, baptisé Coliflor, avec du chou-fleur rôti et des pois chiches. Tradition ne rime en rien avec formol. Par contre, Covid-19 rime plus que jamais avec livraisons et temps difficiles. Pour résister au mieux, El Catrin a rejoint la plateforme suisse covid-heros.ch, qui vient d’être mise sur pied et qui vise à aider les particuliers à aider leurs commerces. Parce que notre Zorro défenseur de la culture mexicaine a troqué son emblématique demi-masque de velours contre un masque de protection et que, tout héraut qu’il est, il a besoin d’un coup de pouce pour continuer à mettre la main à la pâte à tortillas.

Sources / Références

Restaurant El Catrin
Rue de Richemont 7
CH-1202 Genève
Page Facebook officielle

Soutenez l’adresse via la Plateforme Covid-Héros

Pour en savoir plus sur le Label Fait Maison

Photos: ©El Catrin

3 réponses à « El Catrin, un Covid Héros mexicain »

  1. Chez nous, le plein est fait pour traverser le week-end de Pâques sans souci d’approvisionnement mais puisque le confinement est prévu pour durer au moins jusqu’au 26 avril, je note l’info et me promets de retourner dans ce restaurant dynamique, chaleureux, à la cuisine savoureuse dès que possible.

Qu'en pensez-vous ? Dites-le-nous en commentaire