Fair Friday: Genève à l’économie sociale


Actualités / mercredi, novembre 25th, 2020
Print Friendly, PDF & Email

Un 3e Fair Friday fort sensé

  • Lancée par Payot, le Fair Friday [« vendredi équitable »] est une opération caritative suisse qui consiste à arrondir son ticket de caisse pour lutter au côté de Caritas contre la pauvreté et soutenir l’insertion de personnes en situation de précarité.
  • La 3e édition a lieu les vendredi 27 et samedi 28 novembre 2020 – dans le canton de Genève, jusqu’au 5 décembre (sous réserves de nouvelles mesures sanitaires).
  • Cette année, 159 commerces suisses de tout domaine d’activité sont partenaires.
  • Pour la première fois, le Fair Friday fait une incursion en Suisse alémanique avec la participation des librairies Orell Füssli.
  • Les 2 opérations précédentes ont permis de contribuer au programme «Pauvreté, faisons-la disparaître!» à hauteur de 60 000 francs cumulés.

Contre la pauvreté, on peut y Fair Friday

Un demi-million de « pauvres », en Suisse en 2020. Parmi ces personnes en (grande) difficulté, une sur cinq est un enfant… ça fait 100 000 personnes – la population de Biel/Bienne! Au-delà de ce chiffre, il y a la longévité du programme de Caritas qui interpelle: 11 ans! Ca fait depuis 2009, en effet, que l’organisation cherche à éradiquer le phénomène. Et Covid-19 oblige, les lendemains qui chantent ne sont pas pour bientôt… Dans ce contexte toujours aussi inouï, l’opération lancée par Payot en 2018 a encore plus de sens. Aux vraies fausses bonnes affaires balancées par sms ou par newsletters, il y a une bonne action à faire: avec le « Fair Friday », à Genève comme dans toute la Romandie.

La pauvreté en Suisse est une vraie réalité, que combat Caritas inlassablement.

Suggérer d’ajouter à sa commande un don en faveur d’une organisation de bienfaisance, c’est une pratique appelée à se développer. Le service de livraison Smood, par exemple, le propose avec son partenaire Cherry Checkout (en faveur d’Action contre la faim). En attendant la généralisation du procédé, il existe une formule concrète qui a fait ses preuves depuis 2018: le Fair Friday. Elle apparaît même comme une bouffée d’air sain. Loin de l’initiative individuelle, l’opération est soutenue par des magasins très variés, de Satigny à Meinier. Heureux Genevois! Dans toute la Suisse, l’opération dure deux jours, mais à Genève elle s’étend jusqu’au 5 décembre 2020.

Du Fair à manger

Entre l’incontournable spécialiste du thé Betjeman and Barton, à Carouge, et la Boucherie du Molard, enseigne quasi centenaire, dont le rayon délicatessen ouvre de somptueux horizons gustatifs, il y en a pour tous les goûts. Les épiceries Le Bocal Local, rue Lissignol, et Senza, à Carouge promeuvent le bio et le zéro déchet avec des produits en vrac. Et pour les « meilleurs pâtissiers », et les autres, chez Cuppin’s, place Grenus, c’est ludique et décadent à souhait. On en reprend?!

Se Fair plaisir

Pour trouver quelque chose qui se dévore sans nuire à sa ligne (mais au fond, est-ce important?), les livres restent une valeur sûre. On se presse, en respectant les distances, dans les librairies Payot ou à Tanigami, pour les mordus de mangas. On ira chercher ses jeux de société à L’épée à 2 nains, pas très loin, ou à L’Astuce, à Carouge. Parce que les fleurs, c’est tellement beau (quoique périssable), le détour par Bouvard Fleurs, à Perly, vaut la peine.

Soins de soi

En quête d’idées de cadeaux plutôt déco ou accessoires? On file dans les boutiques Nature et Découvertes ou à Caillou, place des Augustins.

Lors du Fair Friday, à Genève, c’est l’occasion de s’acheter de nouvelles chaussures (Aeschbach), des sacs, voire des lunettes (Lulu et Nenette – sic) et des vêtements: L’empreinte, La Muse, rue du Vieux-Collège, Kuna, au Lignon et Ramdame, à Carouge. C’est aussi la possibilité de prendre soin de soi en pensant aux autres: à l’institut La Suite, à Cointrin.

Autant d’offres très différentes de celles du Cercle des agriculteurs, qui a des magasins à Satigny, Meinier, Lully et Veyrier, axée quincaillerie et jardinerie ainsi que produits du terroir – la boucle est bouclée.

Infos sup’

Le site de l’initiative, avec les liens vers les magasins, en ligne ou physique: www.fair-friday.ch

La plateforme de dons Cherry Checkout

Photos: ©Thomas Plain et Conradin Frei/ Caritas Suisse

Une réponse à « Fair Friday: Genève à l’économie sociale »

Un commentaire?