James Bond pour Un Soir aux Eaux-Vives


Actualités, Personnages / jeudi, mai 9th, 2019

La Galerie 1 2 3 mise sur 007

  • La 3e édition d’Un soir aux Eaux-Vives a lieu le jeudi 9 mai 2019.
  • 14 galeries, espaces d’exposition ou ateliers du quartier ouvrent leurs portes en nocturnes pour les habitants du quartier et tous les amateurs.
  • L’historique Galerie 1 2 3 a l’intention de faire une exposition exceptionnelle d’anciennes affiches de films de la franchise James Bond.
  • Retour aux sources, en quelques sortes, pour l’agent secret le moins discret de Grande-Bretagne, lui qui est né d’un père écossais et d’une mère vaudoise !
  • Pour rendre hommage à ce personnage culte, les vendeurs de la Galerie 1 2 3 seront sur leurs 31… Parce que, quand il s’agit d’histoire, c’est souvent une question de chiffres. Ce n’est pas le Dr No qui dira le contraire.

Un Soir mâtiné d’art et d’ateliers

Située en haut de la rue des Eaux-Vives, la Galerie  1 2 3 est une porte d’entrée toute trouvée pour la manifestation annuelle. Un Soir aux Eaux-Vives est une invitation à la découverte autant qu’une chasse aux trésors : sculpture, photographie, dessin ou peinture… Un événement à vivre et à ne pas laisser mourir !

Pendant « eaux-vivien » à la Nuit des Bains, Un Soir aux Eaux-Vives m’avait fait l’effet d’une fête digne de certaines villes espagnoles, toutes proportions gardées – Genève reste Genève. Chacun se baladant avec son verre d’une galerie à l’autre, participant éventuellement à un atelier, découvrant des univers parfois cachés. En 2018, la météo radieuse avait bien aidé.

Conscients d’ouvrir un espace de liberté, les organisateurs se gardent de préconiser un itinéraire. Ils ont raison. Les 3000 participants attendus ont cependant un minimum de devoir à faire pour profiter au maximum de la manifestation : un repérage des 14 adresses, voire un ciblage en fonction de ce qu’elles annoncent. La soirée est courte et chaque lieu mérite que l’on s’y attarde un peu. Les œuvres présentées ne sont pas toutes abordables et c’est tant mieux : Un Soir aux Eaux-Vives cultive le rêve en étant qu’une seule fois l’année.

Que ces lieux participants et les sponsors récidivent selon le principe du « jamais deux sans trois » est une bonne chose pour le quartier comme pour les Genevois. Et j’espère bien que la tradition prendra. C’est qu’avec la nouvelle Comédie qui se précise, avec l’association Catalyse, le nouveau quartier à la mode est promis à devenir un centre de gravité et un centre culturel.

 

Sources / références

Qu'en pensez-vous ?