Emportons malin les plats à l’emporter


Cuisine / vendredi, septembre 16th, 2022
Print Friendly, PDF & Email

Emportons malin, des boîtes qui changent tout (mais pas le goût)

  • Emportons malin! Tel est le mot d’ordre de l’Etat de Genève, de la Ville de Genève et de SIG Eco21.
  • Leur volonté commune est de promouvoir la vaisselle réutilisable dans la restauration à l’emporter, du genre les boîtes aubergine de reCIRCLE.
  • La campagne de sensibilisation qui vient de commencer fait écho à l’adoption récente par le Grand Conseil de la Loi sur la gestion des déchets.
  • Celle-ci vise l’interdiction du plastique à usage unique dans la restauration à l’emporter à partir du 1er janvier 2025.
  • L’expérience montre qu’il y a encore bien des résistances à lever pour faire de l’usage de contenants personnels ou consignés le recourt automatique. 

Ca repart et ça revient… de votre restaurant à chez vous!

Quelques clics sur une app, une livraison, un repas englouti. Que reste-il? Tous les emballages et le sac en papier. Vous l’avez observé vous-même et sans doute vous serez d’accord pour dire que la vision de ces détritus gâche un peu le plaisir. Pour limiter ces tonnes de déchets annuelles, vraisemblablement, et ainsi pour ne pas brûler nos seules ressources, il existe une solution simple: employer des contenants réutilisables aussi bien pour les plats à l’emporter que pour les livraisons. Plus d’une centaine d’établissements nous aident à revenir à un système ancestral, intrinsèquement durable et raisonnable.

L’utilisation d’articles en plastique à usage unique dans les restaurants genevois, c’est bientôt terminé. Dans les services de petite restauration à l’emporter (tels les take away et autres food trucks) et durant les manifestations publiques, comme le Geneva Street Food Festival, aussi. Adieu, donc! assiettes, couverts et gobelets à usage unique, dès le 1er janvier 2025. Il faudra – vraiment – revenir à ce qui se faisait avant, utiliser des contenants qui se nettoient. C’est plus rationnel et loin d’être sorcier.

Economiques et pratiques, les contenants personnels ou consignés limitent les déchets

Quelque 120 enseignes du canton proposent dès à présent de la vaisselle réutilisable pour leurs repas à l’emporter, avec le soutien du Canton, de la Ville de Genève et de SIG Eco21. Parmi elles, le restaurant italien Da Tavolone, à Plainpalais, qui propose depuis plus de 2 ans d’emporter ses mets dans des boîtes résistantes et étanches recircle.

« On a commencé pendant le confinement, se souvient le directeur Armando Miele. L’idée était bonne d’utiliser un contenant réutilisable plutôt que de toujours jeter »

Etant situé à côté de bureaux de la rue des Bains, la (bonne) adresse est un exemple éloquent de la restauration à l’emporter. Sans vraie surprise, le directeur note que le système de boîtes consignées fonctionne mieux le midi que le soir. Et pour ses pâtes ou ses piadinas. « Les gens ont peur d’utiliser la boîte à pizza. » Dans leur esprit, la pizza vite consommée reste associée à une boîte en carton jetable. Le chantier est vaste; le sujet, d’importance. À Genève, le coût de gestion du littering des emballages de restauration à l’emporter et de boissons est estimé à 17 000 francs par jour pour les collectivités et les transports publics du canton.

Pour les restaurateurs, le calcul est rapide: ces boîtes sont intéressantes. Elles représentent moins de dépenses et demandent plus ou moins le même espace de stockage. Pour les clients, une boîte coûte juste 10 francs, qui peuvent être récupérés en échange de la boîte. On retombe donc sur nos pieds, le ventre plein et le visage souriant. Ou alors on peut venir avec nos contenants personnels. Il suffit d’en avoir un sur soi – un vide, cela va sans dire. 

Ce qui amène la remarque pleine de bon sens : les boîtes, c’est très bien, mais qu’est-ce qu’on met dedans?

On se réjouit de lire vos idées en commentaires.

+ d’infos

Emportons Malin
Sur le site officiel du canton

Parcourez la carte des partenaires de l’opération.

Bon à savoir :

Jusqu’à la mi-octobre, le food truck Côté Jardin de l’Union Maraîchère de Genève vous fait découvrir les solutions en action.

Rendez-vous entre 11h30 et 14h00 :

  • 20 septembre : Jardin anglais
  • 29 septembre : Plaine de Plainpalais
  • 4 octobre : Place du Rhône
  • 13 octobre: Place de la Navigation

Photos: ©GLP

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.