La librairie C. Pages a Genève au corps


Littérature / mardi, mars 15th, 2022
Print Friendly, PDF & Email

À la libraire C. Pages, on trouve les lettres et l’esprit de Genève

  • La Genevoise Catherine Méan vient d’ouvrir aux Délices une librairie vinothèque « de quartier ».
  • Tout axé sur Genève, son établissement rassemble les œuvres d’auteurs associés de près ou de loin avec la cité de Calvin.
  • Les bouteilles de bières micro-brassées et de vins viennent des 4 coins du canton.
  • L’occasion de rappeler qu’avant d’être une marque de la Cave de Genève, L’Esprit de Genève est un essai de Robert de Traz.

Mi-librairie, mi-vinothèque, C. Pages est 100% genevoise

Une librairie, de nos jours, est-ce bien raisonnable? Catherine Méan, ancienne bibliothécaire, a évacué la question pour relever le défi. Elle a ouvert en février dernier, plus qu’un librairie, une « librairie-vinothèque », avec Genève comme trait d’union. L’idée est excellente et le commerce a de quoi ravir les Genevois et les Genevoises, littéraires ou non, assurés de retrouver des têtes connues.

Voir cette publication sur Instagram
Une publication partagée par La Jonx (@lajonx.ch)

Au coin de la rue Amiel et de la rue Cavour, la librairie-vinothèque C. Pages est une même pièce jaune et rouge (et blancs), estampillée Genève! Aux murs, les affiches colorées de l’atelier La Jonx rappellent que la Cité a plusieurs facettes et donc autant d’univers forcément variés dans lesquels s’immerger sans crainte. On y perdrait quand même la tête, tant il y a de quoi ravir les papilles et les pupilles, l’intellect et le palais. « Je voulais faire quelque chose de différent », se souvient Catherine Méan. Prendre le parti de s’implanter sur la rive droite était déjà un choix fort, à quelque part audacieux. 

Où l’on retrouve des noms connus

Rayon livres, une collection de bande dessinées pour enfants répond à des ouvrages récents, de littérature et de sciences sociales (humanitaire, politique, économie…). La librairie C. Pages fait d’une étagère de librairie classique son tout et propose des livres plus toujours accessibles. S’opposant à la saisonnalité des livres, Catherine Méan veut laisser une chance à des textes de qualité. Autre satisfaction pour les lecteurs et lectrices du coin, celle de retrouver des noms vraiment connus – pas tant d’auteurs à succès interplanétaire tels Joël Dicker ou Zep, mais bien ceux d’authentiques connaissances, réellement côtoyées. On y retrouve ainsi qui son voisin qui son ancien professeur, directeur de cycle ou patron. Cette dimension ultra locale fait la force de ce nouveau commerce. Personnellement, il m’a sauté à pied joint dans le cœur.

De l’autre côté de l’espace livres, « C. Pages » rend hommage à la région, encore davantage, avec la vente de flacons produits par des caves et domaines du Mandement, de Soral, Peissy et Avully, ou bien de la rive gauche (d’Anières, de Gy et d’Hermance) ainsi que des potions brassées dans le canton, entre Meyrin et Meinier. On se délecte du nom des 7 brasseries et des bouteilles Barjak, du domaine La Printanière, Genevoisie brute, des Perrières, ou encore Emotions sauvages, des Gondettes. 

Un épicentre comme une évidence

Rêvant de transformer ce qui était un tea-room en café-librairie, Catherine Méan a obtenu la patente de cafetier. Las! L’aventure entrepreneuriale est faite du même bois que le bateau rimbaldien, loin de tout fleuve tranquille. Les autorisations s’avèrent compliquées à obtenir et la contraignent à revoir sa copie. Son projet évolue. Bien agencées, deux tables de bar à café invitent à discuter et serviront donc pour les signatures et les dégustations.

Située près de (et certainement « sur ») l’ancien fief de Voltaire, la librairie C. Pages a pour adresse la rue nommée après le diariste genevois encore méconnu Henri-Frédéric Amiel. À deux pas, le quartier des Délices, littéralement à l’ombre des Tilleuls, est animé et calme tout à la fois. Normal, il lorgne du côté de Saint-Jean… Jacques Rousseau. Pour trouver un terrain d’entente, il fallait un épicentre de leur tonneau. Avec cette librairie-vinothèque du cru, on est servi.

+ d’infos

Librairie C. Pages
Rue Henri-Frédéric-Amiel 8
1203 Genève

www.cpages.ch

Affiche atelier graphique La Jonx: www.la-jonx.ch

Photos: Etals ©Librairie C. Pages ; Bouteilles Sophie de Quay ©GLP

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.